Presse

Les hippopotames du ZOO d'Anvers testés positifs au Covid-19

Le laboratoire vétérinaire national de Sciensano vient de confirmer les résultats de laboratoire : les deux hippopotames Imani et Hermien sont contaminés au coronavirus. Hormis un écoulement nasal, les deux animaux ne présentent aucuns autres symptômes et se portent bien. Les animaux sont en isolement et les soigneurs ont encore renforcé les mesures de sécurité.

L'an dernier, avec la collaboration de l'Université d'Anvers, tous les mammifères du ZOO d'Anvers avaient passé le test du coronavirus et aucun cas de COVID-19 n'avait été signalé dans le parc zoologique. C'est grâce à la vigilance du vétérinaire Francis que ces cas ont pu être détectés aujourd'hui. Les animaux ne sont pas malades et ont toujours le nez humide. Ce qu'en dit le vétérinaire Francis : "Cette fois, ils ont expulsé de la morve que j'ai fait tester par précaution pour vérifier l'absence de bactéries. Le résultat fut négatif. Mais vu l'actualité, j'ai pris la décision supplémentaire de soumettre les échantillons au test du COVID-19, ce qui a donné ce résultat surprenant. À ma connaissance, c'est la première contamination recensée chez cette espèce. Dans le monde, ce virus a surtout été signalé chez des grands singes et des félins."

Mesures de précaution

Le ZOO d'Anvers a immédiatement pris les mesures de précaution nécessaires. Le vétérinaire Francis confirme : "Les échantillons ont été envoyés au laboratoire vétérinaire national Sciensano pour recevoir une confirmation définitive. Le bâtiment des hippopotames a été immédiatement fermé aux visiteurs et les soigneurs ont été testés. Ils sont négatifs. Les mesures de sécurité ont été renforcées. Outre le port du masque et la désinfection des chaussures, les collaborateurs en contact avec les animaux portent des lunettes de sécurité et évitent tout contact avec les autres soigneurs et animaux." Le bâtiment est fermé et les soigneurs ont leur propre bulle. Les hippopotames Hermien (41 ans) et Imani (14,5 ans) ne présentent aucun autre symptôme de la maladie, mais sont sous la surveillance étroite de leurs soigneurs. Les animaux sont provisoirement hors de vue des visiteurs. Le bâtiment rouvrira lorsque les valeurs des tests seront à nouveau négatives.

Trouver la cause

L'origine de la contamination n'est pas connue. Aucun des soigneurs n'a contracté récemment la maladie, ils n'ont présenté aucun symptôme. Est-il possible qu'ils aient été porteurs asymptomatiques et aient inconsciemment transmis le virus aux animaux ? Impossible de le savoir. Les soigneurs portent désormais un équipement de protection supplémentaire, se soumettent chaque jour à un test rapide et suivent le protocole corona. À la moindre apparition de symptômes, ils resteront chez eux en quarantaine et passeront un test PCR. Comme c'est le cas pour tout le monde actuellement. La sécurité de l'homme et de l'animal reste la priorité absolue au ZOO d'Anvers. #ZOOensemble